Annuaire Inversé

L’ANNUAIRE INVERSE

La téléphonie mobile a connu un tel engouement ces dernières décennies : 3 personnes sur 4 dans le monde sont abonnées à la téléphonie mobile, soit 5,3 milliards d’abonnements, le nombre de personnes ayant accès à l’électricité dans le monde. Du côté des téléphones fixes, on recense 1,5 milliards de lignes actuellement. Avec de tels chiffres, les opérateurs téléphoniques ne cessent de développer de nouvelles fonctionnalités et services pour répondre au mieux aux demandes d’un si grand nombre de clientèle. C’est ainsi que le service annuaire inversé a vu le jour et continue d’être utilisé par de nombreux abonnés à travers le monde.

Qu'est-ce qu'un annuaire ?

Un annuaire est un regroupement d’informations (nom, prénom, coordonnées téléphonique, adresse postale, adresse électronique, etc.) stocké sur un support numérique ou papier de façon organisée, en vue d’une consultation ultérieure. Cette organisation a pour but principal de rendre facile et rapide la recherche dans l’annuaire, mais aussi et surtout de fournir des informations fiables et précises à ceux qui utilisent le service d’annuaire inversé. Ces informations concernent principalement des particuliers, des entreprises, des organismes ou des établissements et sont mises à jour régulièrement. Ainsi, un annuaire est publié de façon périodique pour informer ceux qui en ont besoin.

Il y existe plusieurs types d’annuaires mais les plus connus sont ceux regroupant les informations concernant les particuliers et les professionnels plus connus sous les noms de pages blanches (pour les particuliers) et de pages jaunes (pour les professionnels). Toutefois, il est à noter que chaque établissement peut fournir et publier son propre annuaire selon ses besoins : par exemple, une entreprise peut éditer son propre annuaire pour stocker les coordonnées de ses collaborateurs, clients et autres partenaires.

Qu'est ce qu'un annuaire inversé?

Alors qu’un annuaire traditionnel permet de trouver le numéro d'un abonné à partir de son identité et/ou de son adresse. Un annuaire inversé quant à lui est un service qui permet de faire l’inverse : retrouver l'identité et l'adresse d'une personne en utilisant son numéro de téléphone. Ainsi, pour les personnes qui cherchent à identifier clairement leur correspondant et ce, de façon précise et fiable, un annuaire inversé permet donc de répondre à la question : « Qui m’appelle ? ».

Dans les pays anglophones, ce type de service est appelé le « grey pages » en référence aux « Yellow pages » ou pages jaunes et les « White pages » ou pages blanches.

Un annuaire inversé peut être utilisé de deux manières : soit manuellement, c’est-à-dire qu’après qu’un numéro inconnu vous ait appelé, vous consultez un annuaire inversé pour chercher de qui il s’agit, soit automatiquement. Dans ce dernier cas, le réseau téléphonique consulte un annuaire inversé avant que le destinataire ne décroche l’appel et lui communique l’identifiant de l’appelant.

De nombreux pays du monde utilisent ce service de recherche inversée via un annuaire. Ce genre d’annuaire est consultable soit à l’aide d’un service audiotel, soit au moyen d’internet. Ce dernier est plus pratique et plus utilisé aujourd’hui vu que tout le monde ou presque peut accéder au service d’internet.

Toutefois, même si les annuaires inversés sont un service accessible à tout le monde, il y a tout de même des restrictions relatives au respect de la vie privée dans les bases de données des entreprises qui fournissent ce genre de service. Ainsi, les abonnées en liste rouge n’y figurent pas et la loi informatique nous autorise à demander auprès de l’éditeur du service de ne pas lister nos coordonnées dans sa base pour mesure de sécurité et protection de la vie privée. Par contre, il existe des services spéciaux tels que les services d’urgence médicale et les pompiers, la police ainsi que les opérateurs téléphoniques qui ont un annuaire inversé avec une liste complète des abonnés.

Histoire et origine de l’annuaire téléphonique

Si les annuaires dont les almanachs sont les ancêtres ont vu le jour au moyen âge sous le règne du Roi Louis XIV, l’annuaire inversé, lui est un service beaucoup plus récent. Pour la France particulièrement, le service a vu le jour via France Telecom qui fut le premier à proposer le service d’annuaire inversé à ses abonnés avant les années 1990. Ce service fourni par France Telecom était accessible par téléphone uniquement et il en avait le monopole. Le principe utilisé par France Telecom jadis est assez simple mais quelque peu coûteux pour ceux qui sollicitent ce service : moyennant quelques francs par appel, un client de France Telecom pouvait avoir les renseignements qu’il voulait à propos du numéro d’un abonné utilisant une ligne fixe et c’est l’opérateur lui-même qui lui fournissait ces renseignements. Cependant, en 1992, Free vint concurrencer France Telecom via son service Minitel.

Les abonnés outre atlantique, quant à eux, avaient déjà commencé à bénéficier de ce service dans les années 50. En effet, en cette période, aux États-Unis, les entreprises avaient déjà utilisé les annuaires inversés en version papier, fournis par les opérateurs téléphoniques. Ces entreprises s’en servaient surtout pour faire des prospections de clients.

Depuis l’arrivée des ordinateurs et d’internet, le marché des annuaires inversés a connu une toute autre tournure. Le premier service de l’annuaire inversé fait sa première apparition sur internet vers les années 2000. Aujourd’hui, les particuliers peuvent accéder à divers sites web proposant d’excellents services d’annuaire inversé. Il suffit de demander à Google pour qu’il sorte plus de 700 000 résultats. Les clients n’auront que l’embarras du choix!

Fonctionnalités et utilisation de l’annuaire inversé

Comme spécifié précédemment, l’annuaire inversé permet de retrouver des abonnés via leur numéro de téléphone. Ceci est très utile pour ceux qui veulent savoir qui leur a envoyé des messages ou qui les appelés.

Il existe plusieurs méthodes pour utiliser un annuaire inversé. La première consiste à faire appel au service d’un opérateur téléphonique. En effet, ce dernier peut faire apparaître le nom de la personne qui appelle même si celle-ci le cache puisque tout opérateur possède une base de données de tous ses abonnés. L’opérateur donne ainsi les informations sur le numéro caché avant que l’interlocuteur ne décroche.

Une autre méthode consiste à trouver sur internet un site d’annuaire inversé et de faire soi-même ses recherches et il n’en manque pas sur la toile. En effet, les annuaires inversés en ligne sont pour la plupart destinés aux simples utilisateurs et de ce fait, ils sont conçus pour être faciles d’utilisation. Le principe utilisé est simple : il suffit de saisir le numéro appelant inconnu, l’application se charge ensuite de piocher dans sa liste et de fournir les renseignements voulus sur l’identité du correspondant. Toutefois, il faut savoir que dans certains pays, surtout ceux d’Afrique, cela est impossible, faute d’avoir une base de données et des données adéquates.

Avec l’entrée d’internet dans le monde de la communication, il est tout à fait possible, en utilisant un annuaire inversé de connaître l’identifiant d’un numéro étranger. En effet, la plupart des systèmes d’annuaire inversé actuels possèdent des bases de données contenant des informations même sur les abonnés des pays étrangers et peuvent rediriger les recherches vers ces bases. Le principe d’utilisation de ces annuaires inversés internationaux repose sur l’identification du pays et de la localité du correspondant recherché. Cette identification est surtout lié à l’indicatif téléphonique qui est attribué à chaque pays : celui de la France est par exemple le 0033, pour la Belgique c’est le 0032, celui de l’Espagne le 0034 et celui de l’Italie le 0039. Quand le pays du correspondant recherché est connu, l’annuaire inversé essaie de déterminer l’indicatif local du numéro recherché.

Ainsi, plus la base de données d’un fournisseur de service d’annuaire inversé est à jour et est enrichie, plus il est efficace et fiable. Pour faire figurer un abonné dans sa base, le fournisseur de service en question doit avoir l’approbation de l’abonné. Il arrive qu’un abonné demande à ne pas être listé dans l’annuaire inversé pour des raisons de sécurité ou de protection de la vie privée. Dans ce cas, le fournisseur ne donnera aucun renseignement sur le numéro. Selon les fournisseurs téléphoniques, l’inscription à la liste inversée est automatique ou non. En règle générale, les nouvelles lignes fixes sont automatiquement ajoutées à l’annuaire inversé alors que les usagers des téléphones mobiles doivent faire une demande auprès de leur opérateur pour y être intégrés.

Il est à noter que la plupart des services d’annuaires inversés sont gratuits, sauf pour certains sites payants localisés principalement en Amérique et en Afrique du sud et qui servent surtout aux agences d’espionnage et aux détectives privées.

Les annuaires inversés internationaux

Bien qu’il soit vrai que le service d’annuaire inversé a trouvé ses racines aux États-Unis, il s’est vite propagé dans les grands pays d’Europe et d’Asie, et même dans les pays encore en développement d’Afrique.

Dans les pays développés comme la France, le canada, l’Amérique, la Chine ou l’Australie, les annuaires inversés sont nombreux et l’identification des numéros autant fixes que mobiles est largement facilitée. Mais le palme de l’annuaire le plus innovant et le plus efficace revient aux pays nordiques : la Suède avec Eniro (http://kartor.eniro.se/) et le Danemark avec Krak (http://www.krak.dk/). La spécificité des services offerts par ces deux sites et ce qui les rend à part résident dans le fait qu’ils proposent une cartographie via Street View et permettent ainsi un déplacement à travers les rues de la ville en utilisant une souris. Outre l’annuaire, ces sites proposent aussi des services qui facilitent la vie aux clients à la recherche d’un artisan ou d’une entreprise de services : ils proposent des deals à prix réduits pour certains produits et un service de devis en ligne pour les professionnels qui offrent leur service. En troisième place de ce classement des annuaires inversés, on trouve l’annuaire belge Pagesblanches (http://www.pagesblanches.be/) qui propose d’envoyer une surprise (chocolat, coffret de vins, carte de vœux) au numéro recherché quand il est trouvé, quoi de plus amusant alors que de venir se renseigner sur un numéro sur leur site!

De l’autre côté, dans les pays d’Afrique, par manque d’infrastructure, les lignes téléphoniques sont peu nombreuses et sont quasi absentes. Ainsi, il est tout aussi rare de trouver des annuaires inversés contenant des données fiables et à jour. Les seules informations que l’on trouve dans ces annuaires sont celles des grandes entreprises du pays et de quelques lignes fixes, c’est le cas du Bénin, du Niger et du Cameroun.

Quant aux pays asiatiques comme la Chine et le Japon, l’annuaire inversé a pris une toute autre forme. En effet, ils ont intégré dans leur système d’identification les QR-Codes. Ces QR-Codes sont des codes-barres renfermant, la plupart du temps, les coordonnées d’une entreprise. Ces codes peuvent être prises en photo par un téléphone mobile et peuvent être décodés ensuite pour obtenir les informations d’identification.

En bref, les annuaires inversés sont de nos jours de plus en plus tournés vers l’international et essaient de fournir à ceux qui les sollicitent pour les services d’identification, des informations à la fois pratiques, variées, fiables et précises.

2016-2017 © annuairespagesjaune.com. Tous les droits sont réservés. À propos de nous | Politique de confidentialité | Contact